Actualités


Lundi 11 mai 2020 :

LES JOURS DORÉS SUR TRANCHE
Vous en reviendrez-vous ?
Titre extrait de l’album « Il paraît que demain »


Sans eux, beaucoup d’entre nous ne seraient plus là !


Mercredi 22 avril 2020 :
Superbe clip tout frais tout chaud sur la chanson « Il paraît que demain »


ANNULATION CONCERT de SORTIE du CD « IL PARAÎT QUE DEMAIN »
Mercredi 13 mai 2020
LA CLEF Saint Germain-en-Laye
BRAC TRIO avec Patricia Steinhoff et Patrick Pernet

NOUVEAU CD   AVRIL 2020
« Il paraît que demain » (14 titres)


Visionnez les clips des CD
(onglet: Vidéos/clips) :
« Il paraît que demain », « En passant par la Bretagne », « Les p’tits bleus », « Chansons liquides »



 

 


Co
mmande CD par envoi postal
(1 CD 15€, 2 CD 25€ port compris)
à jean-michel.brac@wanadoo.fr
(avec votre adresse postale ! Chèque à Association La Fourmi Bleue à réception du CD)

                                                       ******************
ECHOS DE PRESSE

Revue Chanson FRANCOFANS AVRIL-MAI 2020 (page 69)
Ce sixième album de Jean-Michel Brac, Il paraît que demain est le disque de chanson française par excellence. Maniant les mots avec dextérité, dans la pure tradition des grands noms de la chanson comme Brassens ou Ferré, Jean-Michel s’attaque à nos dérives modernes comme dans Amour de smartphone ou encore Ecran à cran. Tantôt accompagné d’une guitare, ce sont soudain des violons qui accentuent encore la musicalité poétique d’un texte comme Du rouge dans les roses. De surprenantes influences rétros des années 80 viennent également nous cueillir au détour d’un titre Carte postale et nous montrent que ce chanteur intemporel est de toutes les époques. Tel un porteur de mémoire, Jean-Michel Brac est un digne représentant de la chanson classique qui nous accompagne depuis plusieurs décennies et qui, on l’espère, trouvera encore longtemps des artistes inspirés pour la faire vivre et voyager.              Julie de Benoist

http://www.nosenchanteurs.eu/index.php/2020/04/10/brac-lencre-bien-plus-loin/
Si ce disque n’était sorti durant cette pandémie, il aurait trouvé pour cadre une autre catastrophe, climatique ou guerrière. L’homme est, à ce titre, d’une imagination sans limite. N’empêche que, écouter en confinement la chanson-titre vous en fout un coup : « Il paraît que demain ce s’ra la fin du monde / A qui tendre la main pour sortir de la ronde ? » Je ne sais si le poète a toujours raison, s’il voit plus haut que l’horizon : il chronique en tout cas le temps présent comme pour alimenter utilement notre mémoire de demain.

C’est à l’image du visuel du disque : Le Brac nouveau a changé de ton. Il a jeté l’encre plus loin, en des eaux plus profondes. On dira que Brac a changé de braquet : amusés, les musicologues (pas les chroniqueurs de variétoche, pas eux) retiendront cette expression. Les propos de l’artiste sont moins enjoués, plus sombres. Bien sûr, il y a de beaux restes, des traits d’humour et des croissants trempés dans le café, où notre cuillère touille indifféremment sucre et mélancolie, bien sûr « on roucoule des poèmes et on plume des poèmes ». J’en connais au moins un qui a écrit Les mémoires d’une table, un autre celles d’un cul sur la commode : lui chante Une chaise [qui] se met à table : ça en fait des histoires de fesses… Bien sûr…
Mais l’ambiance, sinon baisse, au moins change d’un ton. Paradoxalement c’est plus joli encore, l’effet que ça fait dure plus longtemps. Est-ce le fruit du travail mené avec Claude Lemesle qui s’est acharné sur lui en atelier d’écriture ? Ça baigne dans une douce mélancolie, comme dans ce superbe Berlin Berliin : « On ira à Berlin pour oublier nos ruines / Nos deux cœurs sur la brèche se demandent où ils pêchent / Là-bas cette fois c’est sûr, on f’ra tomber nos murs ». Comme cette valse où le souvenir autant que les regrets accompagnent La mère Strapontin dans les allées d’un cimetière. Joliment beau, vous dis-je. Comme ce titre sur le crabe alors qu’on en pince pour la vie.
NOS ENCHANTEURS Michel Kemper Avril 2020

J’ai écouté le nouveau CD de Jean-Michel BRAC « Il paraît que demain » avec grand plaisir, étonnée qu’il soit encore en progression, si peu de temps après le précédent « En passant par la Bretagne ».
La première chose qui frappe est l’excellente prise de son, la seconde la statistique plus élevée de mots, la troisième l’originalité -que dis-je – l’intelligence et la qualité des arrangements, la quatrième la présence et la liberté de plus en plus grande – et inattendue – de la comédie (quelle présence et quelle voix !).
Une seule chose manque peut-être à la sentimentale que je suis : une seule mélodie assez entêtante, voire hypnotisante qui se déposerait dans la mémoire comme l’avait fait l’Ilede Batz.  Mais cette grâce arrive tellement par hasard…
Chantal GRIMM (auteur, compositrice, interprète, conteuse, programmatrice)

D’un coup les notes s’emballent, presque se révoltent : Brac a des visions de télés, d’écrans, Big Brother sur les dents : « Boutons ouvreurs de vide, discours malade / Visages sans une ride / Trop de pommade / Branchés sur votre peur au fond de vos cages / C’est l’absence des heures, arrêt sur image », comme une situation confinée…
En empathie avec les mots, les musiques sont gracieuses, voluptueuses à certains titres quand elles se projettent dans les cordes ; guitare et piano jouent leur pertinentes partitions.
Sous l’humour, parfois l’incongru, les constats et autres indignations, jamais loin des copains et des chopines, c’est un artiste complet, bigrement intéressant qui se dévoile plus encore, qui vous arrache parfois sinon des larmes au moins ses ingrédients, qui appelle le respect, l’attention, la superbe écoute qu’il mérite. Il paraît que demain, chante-t-il. Si Brac peut nous accompagner dans ce demain, ce sera forcément bien. C’est parce que vous ne le connaissez pas encore qu’il vous faut le découvrir : ce serait bête de passer à côté.
NOS ENCHANTEURS Catherine Laugier
BRACIl paraît que demain, avril 2020 – Site : www.jeanmichelbrac.com
http://www.nosenchanteurs.eu/index.php/2020/03/25/jean-michel-brac-ecran-a-cran/
Jean-Michel Brac
Boutons ouvreurs de vide
Discours malade
Visages sans une ride
Trop de pommade
Branchés sur votre peur
Au fond de vos cages
C’est l’absence des heures
Arrêt sur image
Une nuit de vision
Big Brother sur les dents
Je n’étais plus un pion, plus un pion
J’ai scratché vos écrans, à cran

Paroles Jean-Michel Brac, Musique Jean-Michel Brac et Patrick Pernet. Extrait de l’album « Il paraît que demain » (2020)
« Ecran à cran » Clip réalisée par Mathieu Duboscq, avec Gaspard Blet et Sophie Racamier. Une chanson et une vidéo à fort impact, impressionnante, on attend l’album, différé par les événements, avec impatience !
*******************
Points de vente du CD « En passant par la Bretagne »
Achat Médiathèques:
GAMANNECY 3 avenue de la Mandallaz CS 20298 74008 Annecy Cedex
RDM VIDEO 125-127 boulevard Gambetta 95110 SANNOIS
Bretagne
Brest
: Dialogue rue de Siam
Kerlouan (29890): Le Colibri 12 rue de la Côte des Légendes
Lesneven Librairie Saint Christophe
**************
SAMEDI 7 mars 2020   20h30
Invité au Cabaret féministe!
Atelier du Verbe   
17 rue Gassendi   75014 Paris
***************
Mardi 4 février 2020 20h30
Invité au Cabaret Le Connétable
Plateau d’artistes: Henri Lequien, Lucile Denizot, Renobert, …
55 rue des Archives 75003 Paris
****************
Jazz Café Montparnasse « Hommage à la Vieille Grille »
Lundi 18 novembre 20h Entrée libre
Plateau d’artistes dont BRAC Trio
13 rue du Commandant Mouchotte 75014 Paris

De l’an 2000 à 2018, au théâtre de la Vieille Grille (Paris, 5e) Anne Quesemand et Laurent Berman ont accueilli des spectacles de chanson française, yiddish, italienne, latino, jazz, et bien sûr de théâtre.
Le Jazz Café Montparnasse leur rend hommage avec des soirées exceptionnelles consacrées aux artistes proches de ce lieu inspiré.
Pour cette première soirée, nous aurons la joie d’écouter:
Jean-Michel Brac : chansons autour de la Bretagne extraites de son CD « En passant par la Bretagne ». En Trio avec ses fidèles musiciens-artistes Patricia Steinhoff et Patrick Pernet. Le duo Tâmam – Guillaume Fontanarosa au violon, Samuel Zucca à l’accordéon – déambulation musicale de l’Irlande à la Pologne, de l’Est à l’Italie en passant par les années swing, les musiques traditionnelles, tziganes et klezmer.
Paul Maz, magicien. Illusionniste et allusionniste, poésie des gestes,magie des mots.
Charlotte Popon comédienne, chanteuse, Barbara, Pierre Mac Orlan, Boris Vian, Piaf,…
Jules Bourdeaux, acteur, chanteur, écrit,interprète « des chansons affligeantes et néanmoins joyeusess ».
Le Quartet funambule, Musiques et textes de Laurent Grynszpan.
Laurent Grynszpan, Betsy Schlesinger (piano), William Grynszpan (violon) et Benjamin Grynszpan (violoncelle).
Alain Jean-Marie avec Morena Fattorini, Simon Quesemand : jazz et chants du monde
Maïa Quesemand et L. Landais: « l’Accordéoniste » avec accordéon et marionnette.
*******************
9 NOVEMBRE 2019

30 ans Chute du mur de Berlin
Sortie du clip « Berlin Berliin »
https://www.youtube.com/watch?v=VWny3Fv1Y8M&t=18s
Nouveau titre du CD « Il paraît que demain » (Parution avril 2020)
***************************
Jazz Café Montparnasse Festival de l’Automne pourri
Lundi 7 octobre 20h Entrée libre
Participation sous la houlette de Marc Havet
*********************
Article OUEST FRANCE 28 août 2019
BRAC-OUEST FRANCE AOUT2019
**********************
Mercredi 31 juillet 2019   à partir de 19h
Soirée chanson « En passant par la Bretagne »
Crêperie Saint-Yves
27, rue St-Yves  Guingamp  Rés. : 02.96.44.31.18

***********
Concours Poésie RATP 2019 parrainé par Isabelle Carré
Parmi les 100 poèmes retenus sur 9900 !
Acrostiche sur LA BEAUTE

Boire les mots envoûtés que nous livrent nos songes
Eparpiller au vent les mensonges qui rongent
Apprivoiser les peurs pour attiser demain
User ses deux semelles pour mieux fuir les chagrins
Tisser sans se lasser les instants grains de sable
Epanouir au soleil quelques rires formidables
                                                                   ************
EMISSION du 2 mai 2019 Bretagne Le Faou sur Radio Evasion
Emission Le bistrot des copains avec les chroniqueurs Sancho et Alain:
https://www.radioevasion.net/2019/05/02/le-bistrot-des-copains-du-26-avril-2019-jean-michel-brac/
******************
Participation en chansons aux « Moments musicaux »
Association Musica Fulcosa
Dimanche 17 février à 15h30
Espace Pierre Delanoé 78 Fourqueux

************************
SAMEDI 16 JUIN 2018   20h30 Concert (clavier Patrick Pernet)
Cabaret des écrivants-chanteurs à l’Atelier du Verbe
17 rue Gassendi   75014 Paris (Métro Denfert Rochereau)
              *********************
Nouveau CD « En passant par la Bretagne »
Ouessant et autres dérives (13 titres et 2 nouveaux clips)
THEATRE DE LA VIEILLE GRILLE
BRAC TRIO avec Patricia Steinhoff et Patrick Pernet
Dimanche 27 mai 2018 à 17h

Les textes et les mélodies de Jean-Michel Brac respirent l’air du large et les longs sanglots des vagues. Cela sent le varech et le sel des embruns. Mais la pointe du Raz, quand on l’y croise, est souvent jumelée d’une pointe d’humour et les éternels récifs récitent la tendresse des générations éphémères. C’est le folklore toujours réinventé, la mer immortelle et l’amour plus increvable encore… C’est la tradition dans sa force insubmersible d’actualité. Chaque départ de chanson est une chanson de départ qui délivre sa part de rives et de rêves. Ce nouvel opus de Jean-Michel m’a ravi comme il vous ravira dans le sens où il vous fera plaisir tout en vous emportant loin, très loin. Décidément, la belle ouvrage a encore de longues traversées devant elle. Claude Lemesle (auteur de 3000 chansons)

Me voici à l’écoute du CD « En passant par la Bretagne », touché par les embruns soignés de ces chansons, de leur sillage de cordes et leurs arpèges de guitares, sur poésie marine. La simplicité de l’ensemble ne trompe pas l’auditeur attentif quant au travail qui se cache sous la fluidité et la douceur. Bravo Jean-Michel BRAC, je souhaite bon vent à ce navire pour qu’il arrive à bon port dans le cœur du public … et qu’il s’y ancre à demeure.       YVES DUTEIL

« Le marin c’est comme le vin, parfois tout rouge parfois chagrin. »
C’est comme le dernier album de Jean-Michel Brac. Parfois mélancolique, parfois drôle, parfois dénonciateur. Pour son cinquième opus, « En passant par la Bretagne », l’artiste propose un itinéraire en treize étapes dans le grand ouest français. De l‘Ile de Batz au phare de l‘Ile Vierge, en passant par Ouessant, Goulven ou Ménéham, l’auteur titille les imaginaires et esquisse les forces du grand large, la dernière tournée des matelots au Café du port, l’amour au fond des abers…                                          LYLO
************************
Classement QUOTA réseau de 17 radios locales    JANVIER 2018
14ème album « En passant par la Bretagne »
(sur 35 albums classés de Juliette à Lavilliers)
***********************
SOIREE POESIE CHANSON
Mardi 10 avril à 20h30 entrée libre
LA CLEF    rue de Mareil 78100 St Germain-en-Laye
***********************
Nouveau CD « En passant par la Bretagne »
Ouessant et autres dérives (13 titres et 2 nouveaux clips)
THEATRE DE LA VIEILLE GRILLE
BRAC TRIO avec Patricia Steinhoff et Patrick Pernet
Dimanches 19 et 26 novembre 2017
*************************
Samedi 20 mai 2017 à 20h30
Concert BRAC Trio
Comité de Jumelage Mortagne au Perche – Wietmarschen
Salle des Fêtes   61400 Mortagne au Perche   Entrée : 10 € – Rés. : 0607828749
**************************
Dans le cadre du PRINTEMPS des POETES 2017
Spectacle lecture-chansons
Jean-Michel BRAC et Patricia STEINHOFF
sur des textes de Philippe ROUSSEAU
Extraits de « Tableaux des Jours » paru en décembre 2016
Samedi 11 mars 2017
Au « Café d’avant » à 17h          Entrée libre
35 rue Claude Bernard 75005 Paris Métro Censier-Daubenton
**********
Critiques des CD BRAC et Jeune Public FOUS FOLLETS
par Claude Lemesle (auteur de 3000 chansons pour Michel Fugain, Joe Dassin, Serge Reggiani, G. Bécaud, …)

CD BRAC « En passant par la Bretagne »
Les textes et les mélodies de Jean-Michel Brac respirent l’air du large et les longs sanglots des vagues. Cela sent le varech et le sel des embruns. Mais la pointe du Raz, quand on l’y croise, est souvent jumelée d’une pointe d’humour et les éternels récifs récitent la tendresse des générations éphémères. C’est le folklore toujours réinventé, la mer immortelle et l’amour plus increvable encore… C’est la tradition dans sa force insubmersible d’actualité. Chaque départ de chanson est une chanson de départ qui délivre sa part de rives et de rêves. Ce nouvel opus de Jean-Michel m’a ravi comme il vous ravira dans le sens où il vous fera plaisir tout en vous emportant loin, très loin. Décidément, la belle ouvrage a encore de longues traversées devant elle. Claude Lemesle (auteur de 3000 chansons)

CD BRAC « Les p’tits bleus »
Très belle chanson d’ouverture « Toulouse Lautrec ». Du plaisir à écouter ce CD. De nombreuses chansons réussies. Claude Lemesle

CD de la Cie des FOUS FOLLETS
(Jean-Michel BRAC, Patricia STEINHOFF, P. PERNET, www.fousfollets.com)
J’ai écouté les 2 CD pour enfants « Dans ma maison » et « Dans mon jardin » de la Cie des Fous Follets. C’est vraiment très chouette, bien fichu, intelligent. Ce ne sont pas des chansons pour enfants bêtifiantes ou gnangnan, elles sont astucieuses, inventives ou drôles, donc c’est bien ! » (janvier 2017) Claude Lemesle

************************
SILENCE ANNIVERSAIRE 13 novembre

On emplit nos oreilles, on d’vient sourd, oh merveille
On poursuit la vie, le bruit nous ravit
La nuit se fait belle, cœur de décibels

La vie pulse et grandir nous révulse
Nos beaux jours mis en scène à Paris bord de Seine
La musique est forte, pousse pousse les potards

La nuit nous déporte, trop de pétards
La vie pulse et grandir nous révulse
Nos beaux jours mis en scène à Paris, oui je t’aime

Le rythme est si fort, bon ou mauvais sort
Mes voisins ont tort, ils sont vieux ou morts

La vie pulse et grandir nous révulse
Nos beaux jours mis en scène à Paris, trop de peine
Jeunesse à terre, vie à l’envers
Corps à cœur, rouge en fleur, au cœur

Bal de sang pour cent balles, la vie a-t-elle un sens
Unique ? Inique ? Qui s’approche ? Je m’accroche… au silence

Au revoir mon enfance ! Où es-tu Peter Pan ?
Pan pan pan, flûte alors
Bataclan, on est mort.

********************************************
Jeudi 1er octobre 2015 20h30

En première partie de Frédo (Ogre de Barback) chante RENAUD

Festival de l’ESTIVAL de St Germain-en-Laye

Salle des Fêtes 3 Quai Voltaire 78230 Le Pecq
***************************
BERLIN Samedi 21 février 20h15 CORBO-KLEINKUNSTBÜHNE

Balade en ballades de Paris à Brest en passant par St Malo, Roscoff, … A bord : Georges Brassens, Gainsbourg, Tri Yann…, chansons traditionnelles et créations de Jean-Michel Brac

Eine musikalische Wanderung von Paris in die Bretagne mit Georges Brassens, Tri Yann, Serge Reggiani, …und Jean-Michel Brac.
Am 21. Februar gastiert zum zweiten Mal in Corbo ein herausragender Vertreter des französischen Chansons: der Sänger und Gitarrist Jean-Michel BRAC aus Paris. In seinem bunten Programm greift er ebenso auf eigene Chansons zurück wie auf Lieder aus der Bretagne und auf die besten Stücke aus dem Repertoire von Georges Brassens, Tri Yann, Serge Reggiani und anderen. In dieser Soiree, die den Bogen von Paris in die Bretagne schlägt, erläutert BRAC selbst in Deutsch die lustigen wie die melancholischen Lieder. Man muss kein Französisch können, um dieses Konzert zu genießen. Es reicht, davon zu träumen, mal wieder Urlaub in Frankreich zu machen !

Kiefholzstrasse 1 / Ecke Lohmühlenstrasse – 12435 Berlin
CORBO Kleinkunstbühne
BERLINER MORGENPOST: « Die beste Adresse der Stadt für Chanson & Kleinkunst » TAGESSPIEGEL: « Paris liegt in Treptow… » ARTE: « Die Kleinkunstbühne hat sich herumgesprochen… »  

*************
CD   » Les p’tits bleus  » 14 titres Jean-Michel BRAC nous sort sa galette  « Les p’tits bleus », avec ses fidèles musiciens Patricia Steinhoff (violon, …), Patrick Pernet (claviers, …). Décidément cette couleur lui va bien depuis son CD précédent « Chansons liquides ».

Le bleu profond des rêves en cage et d’une ville assassine Des marins qui s’accrochent au bastingage pour ne pas se noyer au fond du bocal La lumière bleutée du frigo des régimes Des couleurs en folie pour soutenir les bleus à l’âme de Toulouse-Lautrec Des veuves et un mâle bien malhabile qui cherchent comment noyer leur blues Un poisson rouge et ses rêves de grand bleu Le blues de la cigarette et du p’tit noir sur le comptoir Des baleines qui acceptent les rendez-vous La couleur des horizons lointains Les chardons … bleus sont parfois aussi beaux que piquants Comme son univers !
 En route parbleu !

Les commentaires sont fermés.