Bretagne


Titre extrait du CD « En passant par la Bretagne »

*

ÉTÉ 2022 : voir page « Actualités »
.

*

Jean-Michel BRAC a donné un spectacle intimiste et chaleureux. Le public s’est laissé séduire au fil de la soirée par des textes plutôt mélancoliques tantôt grinçants tantôt encore engagés … BRAC a jonglé durant une heure et demie avec les registres les plus divers, passant sans difficulté de l’humour au sérieux. Une heure et demie de variétés tout en finesse et en nuances.
Télégramme de Brest

Jean-Michel BRAC a enchanté la soirée-cabaret … une excellente soirée … Il chante la Bretagne puisqu’il partage son temps entre Brignogan et Paris mais ne veut pas s’enfermer dans un style …
Ouest France

Depuis maintenant un paquet d’années, Jean Michel Brac vient chaque été au mois d’août animer une soirée chanson. Avec sa guitare, il propose un répertoire de chansons françaises et de compositions personnelles. Ces soirées sont très appréciées des clients qui volontiers battent la mesure ou chantent avec lui. Certain d’entre eux réservent leur table en fonction de son passage chez nous. Les soirées en chanson Brac sont vraiment adaptées à un repas convivial et festif.
Olivier & Clémence – Crêperie Saint-Yves – Guingamp (Côtes-d’Armor)

Jean-Michel Brac et Patricia Steinhoff nous ont offert un spectacle chaleureux, un programme de variétés au bon sens du terme, ils ont su capter notre public.
IME
(Institut Médico-Éducatif) – Dirinon (Finistère)

Jean-Michel BRAC et Patricia Steinhoff : un duo complice. Accompagné au chant par la malicieuse Patricia Steinhoff qui est par ailleurs multi-instrumentiste (violon, acordéon, etc), Jean-Michel Brac a su toucher le public … Le final du spectacle ne manquait pas d’originalité (jouer de la flûte à bec sur un bon vieux rock des familles, il fallait y penser !)
Télégramme de Brest

Diner-spectacle très réussi avec Jean-Michel Brac, voyage en chansons de Paris à Brest.
Auberge du Kéraloret – Guissény (Finistère)

*


Titre extrait du CD « En passant par la Bretagne »

*


Titre extrait du CD « En passant par la Bretagne »

*

Titre : En Passant par la Bretagne
        Ouessant et autres dérives
Sortie : 2017
Durée : 45 min 44 s
Textes : Jean-Michel BRAC
Musiques : Jean-Michel BRAC, Patrick PERNET,
.                 Didier DESMAS Patricia STEINHOFF
Couverture : Gaspard BLET
Production : La Fourmi Bleue

« Le marin c’est comme le vin, parfois tout rouge parfois chagrin. »
C’est comme le dernier album de Jean-Michel Brac. Parfois mélancolique, parfois drôle, parfois dénonciateur. Pour son cinquième opus, « En passant par la Bretagne », l’artiste propose un itinéraire en treize étapes dans le grand ouest français. De l‘Ile de Batz au phare de l‘Ile Vierge, en passant par Ouessant, Goulven ou Meneham, l’auteur titille les imaginaires et esquisse les forces du grand large, la dernière tournée des matelots au Café du port, l’amour au fond des abers…
LYLO

Me voici à l’écoute du CD « En passant par la Bretagne », touché par les embruns soignés de ces chansons, de leur sillage de cordes et leurs arpèges de guitares, sur poésie marine. La simplicité de l’ensemble ne trompe pas l’auditeur attentif quant au travail qui se cache sous la fluidité et la douceur. Bravo Jean-Michel BRAC, je souhaite bon vent à ce navire pour qu’il arrive à bon port dans le cœur du public … et qu’il s’y ancre à demeure.
Yves DUTEIL

Les textes et les mélodies de Jean-Michel Brac respirent l’air du large et les longs sanglots des vagues. Cela sent le varech et le sel des embruns. Mais la pointe du Raz, quand on l’y croise, est souvent jumelée d’une pointe d’humour et les éternels récifs récitent la tendresse des générations éphémères. C’est le folklore toujours réinventé, la mer immortelle et l’amour plus increvable encore… C’est la tradition dans sa force insubmersible d’actualité. Chaque départ de chanson est une chanson de départ qui délivre sa part de rives et de rêves. Ce nouvel opus de Jean-Michel m’a ravi comme il vous ravira dans le sens où il vous fera plaisir tout en vous emportant loin, très loin. Décidément, la belle ouvrage a encore de longues traversées devant elle.
Claude LEMESLE, auteur à succès de plus de 3000 chansons (Johnny Hallyday, Michel Fugain, Joe Dassin, Serge Reggiani, Michel Sardou, Gilbert Bécaud…)
.

HEXAGONE
Revue trimestrielle de la Chanson
Hiver 2019
En passant par la Bretagne
Pour son cinquième opus, Jean-Michel Brac met la barre à tribord vers les terres bretonnes, assisté de ses deux matelots Patricia Steinhoff au violon et Patrick Pernet aux claviers. Un périple musical nostalgique, tendre et intemporel, où l’on côtoie tour à tour les pilleurs sans entraves, les marins de Ménéham, les habitués du Café du Port avant de jeter l’encre pour un dernier « bonjour aux sirènes ». DB
.

FRANCOFANS
13 NOVEMBRE 2019
Nouvelles balades
avec Jean-Michel Brac
En 2018 sortait le cinquième album de Jean-Michel Brac, En passant par la Bretagne. L’artiste nous faisait voyager à l’Ouest, dans le Finistère Nord et nous touchait, nous enchantait par son regard sur les petites choses qu’on ne voit plus et qui impactent pourtant le monde. Jean-Michel Brac est un romantique, un contemplatif autant qu’un artiste concerné.
https://www.accfa.fr/2019/11/13/nouvelles-balades-avec-jean-michel-brac/
.

J’ai écouté très attentivement et avec beaucoup de plaisir le CD de Jean-Michel BRAC « En passant par la Bretagne ». Il sait de toute évidence écrire de belles chansons et les chanter. Belle voix et très chouettes arrangements. CD où apparaît le regretté Didier Desmas. Bravo encore et bonne continuation dans cette direction poétique.
Yves UZUREAU (auteur-compositeur-interprète)
.

Tout d’abord ce nouveau CD de Jean-Michel BRAC « En passant par la Bretagne » est parfait sur le plan de la réalisation technique, qualité du mixage et surtout présence de la voix et des textes. Parfaite articulation également des mots et forte personnalité émotive du timbre de voix. L’ensemble du CD ne trahit jamais la beauté puissante de la Bretagne et rejoint à mon avis largement les Glenmore ou Alan Stivell. Je n’ai pas la recette de la promotion radiophonique, mais cet enregistrement devrait rendre service au moins aux médias bretons… et lui décrocher quelques concerts. Belle réussite aussi des instrumentistes pour le climat musical de l’ensemble, je ne vois pas quel « bémol » apporter. C’est un CD qui s’écoute et se réécoute. Je ne privilégie aucun titre en particulier. Ce CD me semble être une peinture dans la continuité de la Bretagne et de son âme. Jean-Michel BRAC a bien tracé son chemin de qualité au fil des années et je connais tellement les difficultés de ce métier que je ne saurais envisager pour lui autre chose que les fondamentaux que nous essayons de préserver, le bonheur que l’on prend à écrire, puis le rendez-vous avec le public.
Jean-Pierre REGINAL (auteur-compositeur-interprète)
.

Merci pour ce beau disque. ! Déjà, par le graphisme, la présentation est très convaincante. J’ai aussi trouvé les clips très sympas. Je connaissais déjà –et me rappelais- l’île de Batz et le Rendez-vous chez les baleines. J’ai aimé la grande cohérence de ce disque. Le poète est là avec ses paysages du dedans et du dehors, ainsi que le mélodiste, et j’ai particulièrement ressenti l’ambiance des Rochers de Meneham. C’est en tous cas ce qu’on appelle une œuvre de maturité.
Chantal GRIMM (auteur, compositrice, interprète, conteuse, programmatrice)
.

NOS ENCHANTEURS
MAI 2018
Michel KEMPER
De Breizh et de Brac
Numérisation_20180510Nouvel album pour Brac qui semble aimer les visuels insolites qui, hélas, ne savent pas rendre le contenu de ses disques. Car la fantaisie, sur ce troisième album comme sur les précédents, ne réside pas vraiment au mitan de ses chansons.
Jean-Michel Brac est un artiste passionnant qui, « l’cœur en bateau, l’cœur en ruisseau, l’cœur à vau-l’eau », ne nous parle que de la mer et des marins, des iles (île Batz, île d’Ouessant, le phare de l’île Vierge…). De sa Bretagne. Qui ajoute au patrimoine de l’Ouest de bien belles pièces, de celles qui pourraient sans mal, à l’instar de celles de Louis Capart, François Budet ou Michel Tonnerre, inspirer nombre d’interprètes en quête de solides chansons et connaître un jour le plus beau sort qu’une chanson puisse espérer : exister longtemps sans qu’on se souvienne du nom de son créateur.
http://www.nosenchanteurs.eu/index.php/2018/05/15/de-breizh-et-de-brac

.

Revue Chanson FRANCOFANS
JUIN-JUILLET 2018
Stéphanie BERREBI
« En passant par la Bretagne »
(Production La Fourmi Bleue)
Si dans chacun de ses quatre premiers albums Jean-Michel Brac avait déjà évoqué la Bretagne, ce cinquième opus est entièrement consacré à son pays d’attache. Sous-titré Ouessant et autres dérives nous suivons les balades du chanteur dans une ambiance musicale aérienne (guitares, violon, claviers, percus, bandonéon, …). Le cœur chargé de mélancolie dans une des plus belles régions de France, il nous fait ouvrir l’œil sur ce que l’on ne voit pas assez. A travers ce disque, Brac raconte à sa manière le passé, le présent et le futur de ces petites terres, l’évolution de la grande ville (Brest même), ses guerres (Ouessant sang dessus dessous), l’inaction des hommes menant petit à petit à la destruction des plus belles choses que la planète ait à nous offrir (Pilleurs d’épaves, La Baie de Goulven) et rend un bel hommage aux marins (Le marin, Le phare de l’Ile Vierge). Définitivement, chez Brac, la Bretagne ça vous gagne !
.

Revue SONGAZINE
AVRIL 2018
Jérôme VAILLANT

Jean-Michel Brac est un vrai, un authentique auteur-compositeur-interprète. Oui, les amis, contrairement à d’autres, c’est lui qui écrit les paroles et la musique et lui qui chante, joue la musique qu’il compose. Et ce n’est pas un mince exploit !
Son dernier album, est 200% imprégné de sa région de cœur, la Bretagne. Celle du bout du bout, quand la prochaine étape est New York. Il nous emmène à Brest-même, Ouessant, au phare de la Jument, là où les cailloux vous coulent un navire en moins de deux, et partout où les vagues peuvent se dresser plus haut qu’un château d’eau. NB : mais pourquoi, gast donc, boire de l’eau ? Nous allons cap à l’Ouest, tout à gauche de carte de France, là où les maisons sont en pierre dure et les têtes de la même matière, la mer n’y est pas une flaque ensoleillée dans laquelle nagent trois rougets et demi, mais des congres qui mordent avec des tempêtes quotidiennes qui vont rugissant. Il lui rend hommage dans l’intégralité des treize chansons de son album, En passant par la Bretagne, et elle ferait bien de lui dire merci, voire de lui payer quelques verres et une reconnaissance en granit rose. Les textes sont évidemment très soignés, évocateurs et poétiques, Jean-Michel étant un adepte talentueux d’ateliers d’écriture de longue date… les mélodies sonnent juste et bien, voici donc de la chanson de qualité.
Coup de chapeau au travail artistique de la pochette du CD, photos évocatrices, livret avec les paroles pour mieux les déguster. Songazine, dont la rédaction est infestée de bretons, est donc là pour le recommander et d’ailleurs attend de siffler un bon coup de gwin ru avec l’auteur !

*

CD île de Batz

CD Les P’tits Bleus

CD Chansons Liquides

Les commentaires sont fermés.