Dommage blues

3 min 23 s

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Ce jour-là sur la place Beaubourg
Je pensais lui parler d’amour
OK, j’ai une gueule d’escalope
Mais ce n’est pas une salope
C’est sûr qu’elle aimera ma tronche
Après deux bières et un ‘ti-ponch !

Dommage qu’elle aime qu’la limonade,
Pour la soûler, c’est la panade
Elle m’a surnommé son grand squale
Qu’aurait plus d’eau dans son bocal.

Dommage, dommage blues, est-c’que tu veux qu’j’t’épouse
Dommage, dommage blues … dommage blues

On s’est tiré au Luxembourg
Mais ce fut de nouveau le four
Je la zieutais, elle se marrait
Elle draguait le gardien d’la paix
Elle a couru sur les pelouses
Dommage qu’le sport ça m’donne le blues

J’ai cru qu’j’avais gagné son cœur
Quand elle m’a cueilli quelques fleurs
Dans les splendides plate-bandes
Dommage que j’aie raqué l’amende

Dommage, dommage blues, est-c’que tu veux qu’j’t’épouse
Dommage, dommage blues … dommage blues

Je l’ai traînée jusqu’à Montmartre
Ce fut un drôle de théâtre
Elle trouvait qu’les peintres étaient beaux
Dommage, j’suis pas l’roi du pinceau
Une fois en haut d’la Tour Eiffel
J’ai dit qu’je ferais tout pour elle

Elle m’a jeté un r’gard acide
Elle voulait que je me suicide
Dommage pour moi ce fut le bide
Dommage que j’aie si peur du vide ! ! !

Dommage, dommage blues, est-c’que tu veux qu’j’t’épouse
Dommage, dommage blues … dommage blues
… « Aucune chance que j’t’épouse ! »

Les commentaires sont fermés.