Minuit moins trois amours

2 min 55 s

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Au grand piano le noir sourit,, mince y a d’l’eau dans l’Bloody Mary
Plus qu’la folie à siroter, y s’rait p’têt bien le temps d’prier

Ces nuits au bar qui font la chaîne, ces soirs de pluie qui nous entraînent
Ces bars de nuit qui mènent au jour, toujours trop lourd, toujours trop lourd

On jette sa vie sur le comptoir, y a pas d’public sur les trottoirs
On tue l’absence sous la glace pour qu’le chagrin soit à sa place

Ces nuits au bar qui font la haine, ces soirs de pluie qui nous enchaînent
Ces bars de nuit qui croquent les jours, toujours trop courts, toujours trop courts

Paroles perdues, bières trop noires, nos yeux se noient dans les miroirs
Putain d’horloge qui dit toujours qu’il est minuit moins trois amours
Qu’il est minuit moins trois amours, qu’il est minuit moins trois !

Les commentaires sont fermés.